Quand l’IT se positionne au centre des projets de modernisation des hôpitaux

La technologie occupe aujourd’hui une place centrale dans le quotidien des entreprises et structures publiques. Dans ce contexte, tous les acteurs sont concernés, notamment ceux évoluant dans le secteur de la santé. Cette tendance de fond a connu une très forte accélération ces derniers mois avec l’entrée en vigueur du Dossier médical partagé (DMP). Mais une telle transformation ne peut en aucun cas être menée à bien sans maitrise des données, sécurité et interconnexion.

Maitriser ses données, une nécessité absolue

On ne peut tout d’abord que se réjouir de voir les données se positionner comme un réel axe de priorité pour les professionnels de santé. Dans ce contexte, leur analyse et utilisation est un maillon-clé sur lequel les hôpitaux et cliniques ont fortement investi ces dernières années. Ce point essentiel s’explique notamment par la multiplication des applicatifs métiers utilisés et l’émergence de nouveaux dispositifs à l’image de l’Internet des objets (IoT) qui se développe à grande échelle. Les professionnels de santé disposent donc d’une masse de données importante qui, une fois bien exploitée, leur permet de mener à bien leurs opérations et de délivrer une relation patient de grande qualité.

Une sécurité des échanges réalisés

Un autre point-clé expliquant la croissance des projets e-santé s’explique par la mise en place d’une réglementation et d’infrastructures performantes qui permettent de garantir la sécurité et la confidentialité des données de santé des patients. Dans ce contexte, les cliniques et hôpitaux peuvent désormais s’appuyer sur des prestataires externes qui leur permettent d’héberger leurs applications et données de santé en toute sécurité. Ces infrastructures ont joué un rôle central dans la croissance et l’évolution des projets de transformation digitale des professionnels de santé.

Donner de la cohérence aux différents flux applicatifs

Le dernier point à prendre en compte est lié à la nécessité de créer des systèmes d’information convergents. En ce sens, il est fondamental de jouer la carte de l’interopérabilité et de pouvoir faire communiquer entre elles des applications hétérogènes. Ce faisant, il est alors possible de créer des plateformes permettant de centraliser tous les flux et de piloter au plus près et en temps réel la relation patient. Cette notion de centralisation et d’exploitation simplifiée de tous les flux applicatifs est le cœur des projets SIH.

L’évolution rapide des technologies a donc joué un rôle-clé dans les processus de gestion courante des hôpitaux et des cliniques. En ce sens, la maîtrise des flux applicatifs et la bonne exploitation des données ont occupé une place centrale permettant de donner vie à des systèmes d’information convergents, sécurisés et ouverts qui permettent d’intégrer rapidement de nouveaux flux et de simplifier et fiabiliser le travail de gestion des professionnels de santé. 

Avis d’expert Décideur Public du 02/04/19

WRAPTOR RENOUVELLE SON PARTENARIAT AVEC TECH MED

Article du 20/03/2019 – Solutions Numériques

Wraptor, éditeur de solutions dédiées aux professionnels de santé, confirme et renforce son partenariat stratégique avec la société Tech Med, distributeur français de la centrale obstétricale Sonicaid développée par le constructeur anglais Huntleigh Healthcare.

Cette solution logicielle a pour finalité de mettre en réseau tous les moniteurs fœtaux d’une maternité. Ces moniteurs, aussi appelés cardiotocographes, enregistrent le rythme cardiaque fœtal et les contractions utérines chez la femme enceinte. C’est grâce à eux qu’on surveille le déroulement des accouchements.

Depuis plus de 20 ans, Tech Med occupe une place à part sur le marché en proposant aux professionnels de santé des solutions à forte valeur ajoutée leur permettant de travailler dans des conditions optimales en termes de sécurité, de qualité des soins et d’ergonomie.

Pour ses projets de centrales obstétricales, Tech Med travaille avec plus de 250 hôpitaux et cliniques.

Wraptor intervient dans le processus de mise en œuvre au niveau des fonctionnalités interapplicatives en faisant communiquer la centrale Sonicaid avec le SIH grâce à sa solution « Biomed ». Deux flux import et export peuvent être ainsi mis en place : l’acquisition de l’identité des patientes depuis la gestion administrative et l’envoi des tracés enregistrés au format pdf vers le dossier patient informatisé.

Parmi les établissements déjà dotés de l’interface interapplicative développée par Wraptor pour Tech Med, on trouve des hospitaliers et des cliniques situés dans toute la France : CHI de Créteil, CHR d’Orléans, CH de Mulhouse, CH de Gonesse, CH de Monaco, CH de Bressuire-Thouars, clinique Majorelle Nancy, clinique Bouchard Marseille, CH d’Antibes, CH de La Ciotat…

Patrick Desot chez Wraptor : « Ce partenariat entre Wraptor et Tech Med concrétise d’une part notre volonté de couvrir l’ensemble des problématiques liées à l’interconnexion au sein du SIH, et d’autre part notre capacité à garantir des performances optimales dans les opérations d’échanges de données de santé. »

Wraptor Sponsor au Championnat de France de Judo 2018

Wraptor a sponsorisé le 9 juin 2018 à Bourges l’équipe de judo D1 du Carnoux Olympic Club, dont fait partie UGO LEGRAND médaillé de Bronze aux Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Voir la vidéo

Wraptor en forte croissance en 2018

Wraptor, éditeur de solutions d’intégration pour la santé, poursuit sa croissance et annonce un fort développement de ses activités en 2018 avec une hausse de plus de 15% de son chiffre d’affaires. Cette bonne évolution de l’activité s’explique par le positionnement unique de l’éditeur, partenaire des professionnels de santé qui souhaitent créer des systèmes interopérables leur permettant de mener à bien leurs opérations de gestion, notamment dans le cadre du lancement du Dossier Médical Personnalisé (DMP).

La croissance a bien entendu été portée par l’accès en direct à de nouveaux marchés et à l’évolution des projets des clients historiques, mais pas uniquement. En effet, en 2018, Wraptor a tissé de nouveaux partenariats avec des éditeurs et hébergeurs de données de santé complémentaires à ses solutions. Cela lui a permis d’accéder à de nouveaux clients et de se référencer dans de nombreuses structures : hôpitaux, cliniques, etc. On notera aussi que Wraptor s’est ouvert à des projets très innovants, par exemple le développement de solutions pour l’intégration des objets connectés.

Pour accélérer sa croissance, Wraptor va de nouveau investir en 2019 pour renforcer l’ensemble de ses équipes (R&D, service clients, commercial) et faire évoluer ses solutions notamment au niveau de la supervision des flux. L’éditeur continuera également de se pencher sur les sujets liés à la connexion des appareils biomédicaux, et l’intégration des objets connectés. Enfin, différents partenariats sont en cours de signature afin de proposer des offres toujours plus innovantes et en phase avec l’évolution croissante des besoins des professionnels de santé. 

Patrick DESOT, président de Wraptor « Nous commençons cette nouvelle année sous le signe de la croissance et comptons recruter et investir pour offrir toujours plus de possibilités à nos clients qui doivent mener à bien leurs projets. La mise en application du DMP et l’évolution des technologies dans le monde de la santé, notamment avec les objets connectés, vont nécessiter de faire évoluer les systèmes d’information et de les ouvrir en toute sécurité à de nouvelles solutions. Wraptor bénéficie de toutes les qualités nécessaires pour se positionner comme un partenaire de qualité pour mener à bien ces projets. »
Copyright GlobeNewswire – ARTICLE DU 06/02/19

Wraptor et l’hébergeur IDS annoncent un partenariat

Article Solutions Numériques du 30.01.19

Wraptor, éditeur de solutions dédiées au monde de la santé, et IDS, hébergeur de données de santé, annoncent un accord à l’occasion de la migration de la solution Icos déployée dans dix maternités auvergnates vers une solution régionale hébergée.

Dans le cadre du projet de migration évoqué précédemment, l’objectif était de permettre un échange sécurisé des données de santé entre les systèmes d’information locaux des différents établissements et la solution Icos hébergée par IDS. Concrètement, les flux mis en place concernent la transmission des identités des patientes et des nouveau-nés vers IDS, ainsi que l’envoi des comptes rendus de maternité vers le dossier patient de chaque établissement. Il s’agissait donc de créer un véritable hub sécurisé de données. La combinaison des expertises de Wraptor et de IDS a permis de répondre à ce projet complexe et innovant.

François KAAG, Directeur Général de IDS, « Le fait de ne pas bénéficier de l’interconnexion avec le reste du système hospitalier, et la double saisie qui en résulte, est à notre avis l’un des principaux obstacles à l’usage en établissement de solutions hébergées modernes, performantes et économiques. C’est ce verrou que nous voulons faire sauter avec Wraptor. L’intégration et la mutualisation de leur solution nous permet de simplifier le déploiement et l’exploitation de passerelles sécurisées entre les systèmes d’information hospitaliers et les applications hébergées par IDS».

Patrick DESOT, Président de Wraptor « L’objectif de notre partenariat est de mutualiser les flux de données et d’offrir la possibilité aux établissements de santé et aux éditeurs de bénéficier conjointement de l’expertise de Wraptor pour l’intégration des données de santé, dans le portail sécurisé de l’hébergeur IDS. »

Wraptor se positionne comme acteur majeur du DMP

,

Wraptor, éditeur spécialisé de solutions à destination des professionnels de santé, confirme son expertise à l’occasion du lancement du Dossier Médical Partagé (DMP) annoncé le 5 novembre.

Dans ce contexte, Wraptor confirme l’homologation de son connecteur DMP Jeebop santé 4.7 compatible IGC SANTE pour la création et l’alimentation du DMP en authentification indirecte. Le connecteur Jeebop gère le format CDA-R2 du niveau 1 au niveau 3, et peut prendre en charge tout autre format.

Une compatibilité avec tous les éditeurs et tous les établissements de santé

Wraptor a conclu de nombreux partenariats avec des éditeurs de logiciels de laboratoire pour alimenter le DMP (ou carnet de santé numérique) avec les résultats d’analyse, mais aussi avec des éditeurs de dossiers patients des établissements de santé pour transmettre entre autres les comptes rendus d’hospitalisation. Ce connecteur est disponible aussi bien en mode Onpremise qu’en version hébergée auprès d’un hébergeur agréé HADS.
Il assure la création des DMP depuis la Gestion administrative et l’alimentation du DMP depuis le dossier patient en assurant la confidentialité des données et la sécurité des transferts.

Les créations de DMP s’effectuent en temps réel et sont alimentés automatiquement à la fréquence désirée. La traçabilité des échanges entre le SIH et le DMP est gérée dans le Superviseur pour permettre d’identifier rapidement les problèmes et ainsi agir efficacement en cas de détection d’anomalie.

Patrick Desot, Président de Wraptor «L’alimentation du DMP est un des critères pour être éligible au programme Hopital Numérique Hop’EN destiné à accélerer la transition numérique du Système de santé. Wraptor bénéficie d’une expertise qui le positionne comme un partenaire-clé pour se conformer aux exigences réglementaires fixées afin de mettre en oeuvre le DMP. »

Wraptor et Tersedia jouent la carte des objets connectés dans le monde de la santé

Wraptor, éditeur de solutions à destination des professionnels de santé et Tersedia, intégrateur IT spécialisé dans les services managés pour les hôpitaux et cliniques, renforcent leur partenariat pour accompagner les établissements dans leur transformation digitale. Forts d’une première collaboration probante autour de la solution Jeebop MSSanté, les deux partenaires associent désormais leur savoir-faire autour de l’EAI Jeebop pour l’interopérabilité des dispositifs médicaux connectés (DMC).

L’objectif de cet accord est de permettre aux établissements de santé de tirer avantage des bienfaits des objets connectés en améliorant le parcours de soins. Cette solution permettra de générer du confort pour les équipes soignantes, mais également d’alléger la charge de travail tout en offrant une qualité de soins optimale. Les objets médicaux connectés sont une alternative peu coûteuse qui permet de réduire les frais engendrés par l’achat d’appareils traditionnels.

Grâce à leur maitrise complète du SIH et des flux de santé, Tersedia et Wraptor sont en capacité d’intégrer facilement et rapidement les DMC, offrant à leurs clients de nouvelles possibilités d’innovation. De plus, la solution permet de remonter en temps réel les données des appareils connectés directement dans le dossier patient.

Patrick DESOT, Président de Wraptor « Nous allons étendre notre partenariat avec Tersedia qui est un acteur qui bénéficie de toutes les compétences nécessaires pour apporter une réponse pertinente aux nouveaux besoins de nos clients et notamment sur le marché des objets connectés qui bénéficie d’une solide croissance auprès des professionnels de santé. »

Frédéric Serisé, Président Fondateur de Tersedia « Grâce à notre partenariat avec Wraptor, spécialiste de la gestion des flux de santé, nous apportons une solution fiable, rapide et sécurisée pour les établissements de santé. Nous les aidons dans la mise en place d’outils médicaux qui répondent aux exigences élevées du secteur de la santé, tout en en leur permettant de travailler plus rapidement et dans de meilleures conditions ».

DSIH du 17/10/18

Article MySIH Octobre 2018

MySih1018

MySih1018

Avis d’expert : Professionnels de santé, aucune intelligence artificielle sans maitrise des données

Avis d’expert paru dans ITESPRESSO du 12/09/2018

Les sujets liés à l’intelligence artificielle connaissent un fort rayonnement dans l’ensemble des secteurs d’activité. Dans ce contexte, force est de constater que le monde de la santé n’y fait pas exception et que l’IA va également permettre de nouvelles possibilités dans différents champs d’application, par exemple celui de la gestion des parcours de santé des malades au sein des établissements publics et privés.

La place centrale des données 

L’intelligence artificielle est avant tout liée à la qualité des données exploitées par les applications. Dans ce contexte, il convient tout d’abord de pouvoir en tirer toute la valeur qu’elles peuvent procurer. D’un premier abord évident, on constate pourtant qu’un tel schéma n’est pas nécessairement aisé à mettre en place. En effet, la grande complexité des SI qui sont composés de nombreux applicatifs et bases de données hétérogènes ne simplifie pas la tâche. Il en est de même pour les nombreux formats de données traitées.

Ce point est particulièrement évident au sein des systèmes d’information des établissements de santé publics et privés. Avec ce constat, on comprend donc qu’une première étape essentielle consiste à pouvoir exploiter et donner du sens à ces très nombreuses données.

Pour ce faire, il sera utile de procéder à différentes opérations avant que l’IA puisse remplir ses nombreuses promesses. Cela passe notamment par plusieurs processus complémentaires (extraction des données, conversion au format souhaité et restitution) qui sont les trois piliers-clés à mettre en œuvre.

L’intelligence artificielle, le nouvel allié des professionnels de santé

Une fois les étapes précédentes réalisées, il devient alors possible de lancer des projets qui viendront permettre de moderniser certains processus de gestion et de fluidifier le traitement de différentes opérations. De nombreux cas d’applications sont bien entendu possibles. Afin de donner un exemple concret, nous pouvons évoquer les projets permettant aux professionnels de santé d’optimiser leurs processus d’identification des diagnostics associés aux séjours (PMSI). Ainsi, ils pourront mieux piloter ces opérations. Les enjeux sont stratégiques, tant d’un point de vue financier pour les centres hospitaliers que pour la recherche épidémiologique.

À travers ce rapide exemple, on comprend donc parfaitement que l’intelligence artificielle n’est pas un simple concept, mais que ses apports permettront de dégager de réels gains de productivité, et ce, à tous niveaux pour les professionnels de santé. Il est donc primordial que ces derniers mettent de l’ordre dans leurs données afin de donner vie à leurs projets d’amélioration de leurs différents processus de gestion.

 

Par Patrick DESOT, Président de Wraptor

 

Partenariat Wraptor et Collective Thinking

Wraptor et Collective Thinking annoncent un partenariat stratégique

Wraptor, spécialiste des solutions EAI dédiées au monde de la santé, et l’éditeur Collective Thinking jouent la carte du big data, du Deep Learning et de l’Intelligence artificielle en combinant leurs expertises pour permettre aux professionnels de santé d’optimiser leurs processus d’identification des diagnostics associés aux séjours (PMSI).

Concrètement, à travers cet accord de partenariat, les deux éditeurs souhaitent proposer une offre commune qui permettra aux centres hospitaliers et établissements privés de santé de disposer simplement d’une solution d’intelligence artificielle à la pointe de la recherche pour mieux identifier les diagnostics associés aux séjours (PMSI). Les enjeux sont stratégiques, tant d’un point de vue financier pour les centres hospitaliers que pour la recherche épidémiologique.

Pour ce faire, Collective Thinking utilise dans un premier temps la solution d’extraction de données de Wraptor pour exporter les données des bases des établissements hospitaliers et les convertir à un format unique. Elles sont ensuite analysées en profondeur par sa plateforme afin de proposer grâce aux technologies d’IA des pistes d’amélioration d’identification des diagnostics associés aux séjours.

Ce faisant, les deux partenaires pourront donc d’une part proposer des opérations de « preuve de valeur » pour démontrer à leurs clients la pertinence de leur offre (sur l’analyse d’un historique par exemple), puis dans un second temps les accompagner chaque jour dans l’analyse quotidienne de leurs opérations de codage.

Patrick DESOT, Président de Wraptor précise « En couplant nos solutions et en tirant parti des possibilités offertes par la bonne exploitation des données (big Data) et par leur analyse (deep learning), nous sommes en mesure de répondre aux attentes des professionnels de santé. Notre capacité à alimenter la plateforme de Collective Thinking en données exploitables rapidement est un élément-clé de notre partenariat qui va largement contribuer à accélérer le taux d’adoption de notre offre commune. »